26 septembre 2009

SAMEDI Le pays noir...

 

                   cogoi_00

                                        Robert Cogoi

Pour rester dans ma belgitude artistique,j'aimerai rappeler à votre souvenir un chanteur talentueux qui n'a pas eu la chance de connaître tous les succès auxquels il avait droit.Et pourtant,comparé à certains"artistes",il méritait une meilleure carrière.

La chanson que je vous propose est un hommage à mon pays noir.Je la dédie à mon pépé Simon.

           germinal3

Dans un décor de cheminées
Qui, depuis bien des années,
Supportent de leurs longs bras
Le ciel quand il est gris et bas,
C'est mon pays noir

Voyez ces panaches de fumée
Grimpant aux cieux par bouffées
En de superbes éventails,
C'est mon pays noir qui travaille

Voyez ces profondes fosses meurtrières
Où, durant toute son existence, mon père
Au péril de sa vie a creusé de ses mains
Pour gagner notre pain quotidien
Avec ses immenses usines
Qui grondent et dressent l'échine
Comme il lutte, il faut le voir
Mon pays, mon pays noir

Voyez les corons qui se mirent
Dans le canal qui s'étire
Sous le ventre des chalands
Qui passent en soupirant,
C'est mon pays noir

Ses hauts-fourneaux en colère
Crachent le feu, la lumière
En éclaboussant le ciel
De milliers d'arbres de Noël

Voyez à l'horizon les terrils se dresser
L'allure fière malgré leurs sommets tout usés
Car, depuis longtemps, leurs silhouettes tranquilles
Veillent sur les maisons grises des villes
Avec ses tours de charbonnages
Qui tournent, tournent avec rage
Écoutez battre dans l'espoir
Le coeur de mon beau pays noir

Dans ta brume, ta mélancolie
Dans tes longues journées de pluie
Dans ton ciel bleu, dans ton soleil
Tu es pour moi une merveille

Malgré tous les beaux paysages
Que j'ai vus au long d' mes voyages
Je reviendrai toujours vers toi
Toi, mon pays, mon pays noir {x3}

 

Nostalgie,quand tu nous tiens...

Petit bonheur du jour: calmos...

Allez...A d'main.

                                                    007

 

                                          
                    

 

Les commentaires sont fermés.